• Quelles sont les différentes techniques pour la personnalisation d’objets ou textiles ?

    Il existe plusieurs techniques de marquage pour personnaliser vos textiles et objets

    Pour avoir des textiles personnalisés ou pour marquer des objets publicitaires, il nous faut impérativement utiliser des techniques de marquage à la fois performantes et adaptées. Cependant, avec la pluralité des techniques qui s’offrent à nous,  il n’est pas simple de faire son choix. Toutefois, en vous basant sur quelques critères essentiels que sont la durée de vie, le prix, la qualité, les motifs et les couleurs, nous vous accompagnons et vous conseillons pour orienter vos préférences.

    chez Dropshipprint, nous maitrisons l’ensemble de ces techniques de personnalisation et nos équipes vous accompagnent pour finaliser votre projet.

    Voici un comparatif complet des techniques de marquage textiles et objets en prenant en compte, les critères de choix principaux.

    La sérigraphie

    La sérigraphie est une technique d’impression directe, artisanale et vieille de plusieurs années. C’est la technique de marquage la plus recommandée pour les impressions de grande quantité (500 pièces et plus). La sérigraphie est à la fois rapide et efficace. Elle est adaptée à tous les types de textiles (coton, nylon, jute, polyester, etc.).

    Pour en venir à son aspect pratique, la sérigraphie se réalise à partir des écrans conçus comme des pochoirs. On y verse de l’encre pour marquer le textile. Ce type d’impression se fait couleur par couleur sur le vêtement et prend un peu plus de temps.

    En ce qui concerne les résultats, le rendu que donne la technique de marquage sérigraphique est très précis. La qualité d’impression est très bonne. De même, elle vous offre un très large choix de couleurs et prend en compte même les dégradés (qui ne sont pas pour autant à conseiller). Avec des motifs simples à privilégier pour cette technique, le nombre de couleurs par motif est aussi limité.

    La sérigraphie est peu onéreuse lorsque la quantité d’impressions est importante. De plus, cette technique a une bonne durée de vie dans le temps. C’est clairement une option très intéressante pour réaliser vos marquages de textiles et d’objets.

    Le Flex et le Flock (flocage)

    Matière thermocollante d’aspect lisse, le flex est une sorte de rouleau à decoupé. Lorsque son aspect tire vers du velours, on parle de flock. La technique dérivée de l’utilisation de l’une ou l’autre de ces matières est le flocage.

    Le flocage est donc une technique d’impression en quadrichromie (quatre couleurs). Il est particulièrement conseillé pour les logos très colorés, mais qui sont dans des formes simples. Le flex (ou le flock) imprimable est adapté pour les petites quantités d’impressions (50 unités environ).

    Le flocage textile est une technique de marquage très répandue, plus particulièrement dans le milieu sportif. Il est particulièrement recommandé pour le marquage des sweats, et des tee-shirts de faible quantité (de  20 à 50 pièces environ). Cette technique s’adapte facilement à plusieurs supports textiles (nylon, coton ou multimatières). Le flocage s’adapte à toutes les colories de supports : épais, fins, clairs ou foncés. Mode d’impression tous formats, il présente l’avantage d’une possibilité de personnalisation par unité. Le flocage textile offre une qualité d’impression moyennement bonne.

    Sur le plan visuel, le flocage vous offre une qualité appréciable lorsque vous êtes à une distance raisonnable. Au toucher, il est tout aussi agréable qu’à la vue. Certes, sa durée de vie est faible, mais il n’en est pas une technique moins recommandable. Bien au contraire. Son coût est approximativement le même que celui de la sérigraphie en grande quantité.

    Notons aussi que le flocage offre un choix illimité pour les couleurs par motifs (découpé), de même que pour les couleurs d’impression. Il est en outre bien possible de choisir les couleurs dégradées à partir de cette technique. Pour une qualité moyenne d’impression, le flocage peut se faire sur n’importe quel support, mais avec des motifs simples.

    Toutefois, il importe de retenir que le flocage textile supporte très peu de couleurs (03 au maximum) par motif. Celui-ci doit par ailleurs, être très simple. Pour les couleurs, le choix est vraiment limité. De même, les couleurs dégradées ne peuvent pas être gérées par cette technique de marquage. Il faut aussi préciser que le flocage textile a une durée de vie moyenne.

    Le transfert sérigraphique

    Le transfert sérigraphique est généralement connu comme étant une technique de haute qualité pour marquer les textiles. Pour sa pratique, il nécessite, de l’encre dans une imprimante, du papier transfert et une presse à chaud pour faire passer l’impression, du papier au textile.

    Cette technique de marquage dure dans le temps, même lorsque vous lavez le textile à plusieurs reprises. Elle est en outre adaptée pour plusieurs types de supports. On y compte, les tee-shirts, les casquettes, les bagageries, les manteaux, clairs ou foncés. Le transfert sérigraphique vous offre une bonne qualité d’impression et un choix illimité pour les couleurs par motif.

    Cette technique de marquage supporte à la fois les motifs simples et complexes. Elle vous donne en outre, un très large choix de couleurs, même des dégradés (sur textile blanc). Supportant les impressions de tous formats, elle est d’un coût assez acceptable.

    Le transfert sérigraphique est une technique d’impression de haute qualité. Il est particulièrement recommandé pour la communication visuelle en entreprise.

    La broderie textile

    La broderie textile se fait à partir de fil et d’aiguilles. Il s’agit d’une technique très vieille de marquage aux textiles. Elle est née bien avant l’expansion des avancées technologiques de cette époque.

    Cependant, cette technique de marquage reste plus ou moins limitée aux supports difficiles que sont les serviettes, les casquettes et les sweats. La broderie textile offre très peu de possibilités quant au choix des couleurs par motif. Ceux-ci manquent de finesse avec cette technique et les couleurs dégradées y sont impossibles à réaliser. Toutefois, cette technique de marquage offre un rendu très agréable au toucher et à la vue. Elle est en outre possible uniquement sur les petits et les moyens formats et ne supporte que des motifs simples.

    La broderie textile est évidemment plus coûteuse que les autres types de marques. Toutefois son rendu est très qualitatif. Le coût global comprends deux aspects : le prix du piquage du motif, en fonction de sa taille (c’est un coût fixe unitaire) et le prix de chaque marquage.

    Dans le temps, elle dure pendant plusieurs années et offre même une très grande résistance au lavage.

    L’impression numérique directe

    Comme technique de marquage des textiles, l’impression numérique directe est une nouvelle méthode qu’il faut mettre sur le compte des avancées technologiques du siècle.

    C’est d’ailleurs grâce à cette technique de marquage que le Print On Demand connait un tel essor. en effet, le développement de cette technologie )à permis de rationaliser les coûts de production et de produite ainsi de petites séries et des pièces unitaires.

    Ainsi, sur les objets (mugs, coques de smartphones et autres), l’impression numérique est nettement plus appréciée que sur du textile. Étant une impression directe, elle se présente en quadrichromie. Cela permet à cette technique de disposer d’une très grande possibilité de choix des couleurs. Même en ce qui concerne les motifs, ces couleurs s’offrent en quantité illimitée, allant jusqu’aux dégradés.

    L’impression numérique directe peut s’utiliser à la limite sur des textiles en coton, mais surtout pas pour ceux qui sont en polyester. De ce fait, on peut y faire recours lorsque le support de marquage est un tee-shirt, un polo, une chemise, un sweat, ou un tote bags.

    L’impression numérique directe offre une excellente durée de vie sur les textiles et les objets. C’est une technique très prisée pour un marquage à la fois qualitatif et durable.

    Impression par sublimation pour textiles et mugs

    Technique de marquage récente, la sublimation utilise dans son processus, de l’encre qu’elle transfère. On utilise pour le cas d’espèce, une presse chaude afin de mettre le motif imprimé sur la matière. L’exigence, c’est que le type d’imprimante utilisée ici doit être de très haute qualité et le papier d’impression aussi doit être celui spécialement conçu pour la cause.

    Aussi bien adaptée aux textiles qu’à la céramique, l’impression par sublimation vous offre une très bonne qualité quant au résultat final. Cette technique est idéalement recommandée sur du polyester et du lycra en ce qui concerne les textiles et sur les mugs et les assiettes pour la céramique.

    Technique de marquage indélébile, la sublimation restitue fidèlement toutes les couleurs. C’est un choix illimité de couleurs qui vous est offert par motif grâce à la sublimation. De même, pour le choix des couleurs d’impression, la liste est également illimitée et prend même en compte les couleurs dégradées.

    Technique d’impression sur tous formats, la sublimation supporte les motifs simples et les motifs complexes. Son coût est plutôt élevé. Son prix est peut-être dû à sa durée de vie. En effet, la sublimation dure dans le temps d’une manière très étonnante.

    Pour conclure sur les techniques de personnalisation textiles et objets

    Vous avez ainsi tout ce dont vous avez besoin pour choisir la technique de marquage sur les textiles et objets qui correspond le mieux à vos besoins.

    Dropshipprint vous accompagne pour sélectionner la technique de marquage la plus adapté en fonction de vos attentes et de vos contraintes.

    Ces autres sujets vous intéresseront également :